Thursday, October 21, 2010

Long work days, Paris & Munich, Book reviews and upcoming gigs - bref, un deluge d'infos fracassantes...

Les amis, I have switched the "comment" thing back on I think, je viens de remettre en marche l'option "commentaires" il me semble, please go easy on me...

Last time I wrote it was just over a month ago. It seems like ages. I was in Paris for the book launch of our Mongolia book. Face time, shacking hands, meeting interesting people, even passing on "national" radio (I will put it here when I get the sound bits) - in the middle of the strikes, my preoccupations were indeed futile...

There were recently two nice reviews from our book. Long to translate, I leave them in French. For english readers, just be aware, they are raving reviews and I wish you could speak French! One reviewer talks about his "feeling of euphoria" while looking at the book. And yes, it's only 20 Euros, so you get double euphoria I guess.

I went around a couple of galleries while in Paris (the exhibition in Hong Kong keeps selling, it was and is still a success), and I have a bit more of an idea of what is out there. Couple of leads as well. I will need a second run.

I am in Munich now, catching up. I just filed a story on Tajikistan. I will be going to Hong Kong, to prepare my next exhibition (early next year, in Hong Kong) and for general work, on my way out to Nauru, where I will be shooting a story end of November/December. In fact, I got a good grant from Vannes (Bretagne, France) last March 2010,  to exhibit a story I proposed to shoot, in Nauru. Geo Germany, whom I shared the story with, is coming on board and will publish the story. So now I am not going alone on this god forsaken island... I am going with a writer.

Also: a story I shot in Djibouti for Geo Magazine (Germany) last June will come out end of this month - hopefully it will end up in the international Geo, meaning it's then translated in 18 languages I think, including English. I can't wait to share some images here with you: army, legionnaire, prostitution, president, pirates, refugees etc - this story has a lot to tell. I did a story for them in Nepal in July, it will come out in the next Himalaya special, I think next December. Here a sneak preview from Djibouti, Navy Seals in action.



To finish, a quote that got me thinking a lot, from Bruno Barbey whom I like very much: "I am more attracted by beauty, humanity, positivity... I don't feel right when it comes to sordid.  I refuse the aesthetic of madness and horror."

I am a bit from that school. I guess I also find it hard to "refuse" an aesthetic, it would mean the visual is analysed first intellectualy, right? not only with a visual "gut" feeling? ahhhh... good food for thoughts anyway...

_________________________________

La derniere fois que j'ecrivais sur ce blog, c'etait il y a plus d'un mois. Cela me parait lointain. J'etais alors a Paris pour la sortie de notre liver sur la Mongolie. Serrage de mains, rencontre de gens interessant, je suis meme passé a la radio "national" (je mettrais cet interview ici bientot). Au milieu des grèves et revendications diverse, mes préoccupations étaient bien futiles en effet...

Recemment, 2 critiques sont parues sur notre livre. Les voila ci-dessous, on y parle meme de "sentiment d'euphorie", dingue ça.

Paru dans "Le Monde de la Photo":
"Superbe carnet de voyage en Mongolie
Les Éditions De La Martinière enrichissent leur collection Carnets d’ici et d’ailleurs, avec ce nouvel opus consacré à la Mongolie. Il est l’oeuvre d’un couple intimement lié à l’Asie. Envie de partir loin ? De gagner des contrées sauvages ? Lisez Mongolie, la route de l’horizon. Ou plutôt, laissez-vous porter par ce récit en images. Ni guide, ni documentaire, ce livre de petit format (21 x 15 cm) relate l’expérience d’un couple dans ce pays : Matthieu Paley, photographe, et sa femme Mareille, auteure et directrice artistique.
Douze ans
De nombreux allers et retours ont été nécessaires entre 1998 et 2010 pour achever le travail. Pas un problème pour les deux aventuriers installés à Hong Kong depuis huit ans. Ils nous font découvrir les conditions de vie si particulières des peuples nomades dans le désert de
Gobi, les immenses steppes vertes ou les décors enneigés du canyon de Yol. Les photos sont magnifiques. L’enchaînement de portraits et de paysage fonctionne parfaitement grâce à un sens aigu de la composition. Pas de noir et blanc. Le photographe ne recherche pas seulement les belles lumières. Il joue aussi avec les teintes grisâtres, qui semblent parfois faire fusionner
ciel et terre. Chacun des quatre chapitres (Entre ciel et Terre - La légèreté de l’être - La vie en jeu - La Mongolie est un espace) s’ouvre sur un proverbe mongole, suivi d’un texte signé Mareile Paley.
Rédigé à la première personne, le récit, sorte de carnet de voyage, se veut concis. Si quelques anecdotes sont narrées, il laisse la part belle à l’imaginaire, donc aux images. On pense au travail de Daniel et Olivier Föllmi. L’oeuvre des Paley dégage la même pureté, la même sérénité. Ce livre procure un sentiment d’euphorie, un véritable désir d’évasion. Une superbe invitation au voyage, à un tarif très abordable."

Paru dans Trek Magazine, October 2010:
"On aime ce que fait Matthieu Paley, qu'il photographie les vallées Ismaéliennes du nord Pakistan, la Sibérie ou la Mongolie, comme ici On aime la douceur de ses flous, les veloutés Kodachrome de ses tonalités, la nudité crue de ses cadrages On connaît moins sa femme Mareile, auteure des textes qui rythment et instillent une ambiance, un esprit, au fil des pages L'ensemble est à l'image du pays, étrangement vide, immense et dénudé, épure Un simple retour a l'essentiel."

J'ai rencontré quelques galeries lors de mon passage a Paris - l'expo a Hong Kong continue a vendre, c'etait et cela reste un succés -j'ai maintenant une idée un peu plus précise de ce marché à Paris. C'est une affaire à suivre.
Je suis maintenant a Munich... heures de rattrapage. Je viens d'envoyer un reportage sur le Tajikistan qui sera publié en Decembre. Je serais a Hong Kong le mois prochain - pour préparer ma prochaine expo avec ma gallerie et en chemin vers Nauru, mon prochain reportage en Nov/Decembre. J'ai en effet remporté la bourse Pro du "Festival photo de Mer", pour exposé a Vannes l'année prochaine - il ne me resteplus qu'a faire le reportage!... Apres avoir partagé le synopsis du reportage avec Geo allemagne, il m'ont suivit dans l'idée, je fais donc ca en collaboration avec eux et j'irais donc a Nauru avec quelqu'un qui sait écrire. C'est bon ca...

De plus: le reportage que j'ai fait a Djibouti en Juin dernier sort dans Geo allemagne ce mois-ci. Il devrait paraitre dans Geo International, donc traduit dans + - 18 langues. J'ai hate de partager ces images avec vous: armée, legionnaire, prostituées, président, pirates, refugiés etc - ce reportage a beaucoup a dire. J'ai également fait un reportage pour eux au Nepal en Juillet dernier - il paraitra dans leur "Himalaya Special" en Decembre je crois. Une image de Djibouti rien que pour vous... Les Navy Seal au boulot.




Quelques mots de Bruno Barbey pour finir, photographe dont j'admire le travail "Je suis plus attiré par la beauté, l'humain, le positif. Je ne me plais pas dans le sordide. Je refuse l'esthétisme de la folie et de l'horreur". Je suis un peu de cette école-la. Mais je trouve ca aussi un peu difficile de "refuser" un ethétisme. Cela voudrait dire qu'on juge une image d'abord d'un point de vue intellectuel? pas seulement d'abord avec les trippes? Voila matière à réfléchir...

1 comment:

Paley Family said...

vin dieu abracadabra ca re-marche!